PHOTO DE LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

*
pendant la super Guerre, ns nombreuses images de front ont été censurées, convoque des question stratégiques comme du propagande. Ns exposition a dévoilé au grand auditeur les clichés les concède emblématiques...

Les clichés aux la Première guerre mondiale fascinent encore, cent ans après le conflit. Produites convoque la plupart jusquà l"époque par la Section photographique ns l"armée (SPA), celle-ci commanderie soumises jusqu’à un contrôle complet strict avant leur diffusion. Pour des raison aussi bon stratégiques que aux propagande, certaines n"ont jamais lété montrées de contemporains de conflit. L"exposition "Images interdites ns la gros Guerre", endroit en place par le Service historique aux la la défense (SHD)-les les archives du ministère aux la Défense, hébergées au château aux Vincennes- révéler aujourd"hui d’un partie ns cesimages censurées. Enrichidepuis les première version de l"exposition en 2014, l"échantillon qui a été présenté jusqu"au 30juin 2017 orient représentatif des 8% d"images ns l"armée "interdites" entre 1914 et 1918. Convoque les découvrir, avec leurs légende d"origine, cliquez d’environ l"image ci-dessous:

Découvrez celles photos censurées ns 14-18


*

nous compte alentours 8% d"images censurées dans le fonds "Première guerre mondiale" tenu par l"ECPAD, agence d"images ns ministère de la la défense depuis1915. L"exposition"Images interdites de la super Guerre" en a dévoilé ns part...Lire ns suiteie à grand auditeur en 2017, au château du Vincennes. L"exposition dorient terminée, et esquive images lequel suivent dans cette diaporama en sont extraites. A l"image* :Près d"Antheuil (Oise), 10 Juillet 1918. Travail reconquis les 9juillet. Soldat déjeunant proche des abris.

Vous lisez ce: Photo de la premiere guerre mondiale

*Le lettre en italique sous les images correspond de légendes d"origine des clichés.Réduire© Jacques Ridel/SPA/ECPAD/Défense

"La dabord censure, c"est ns ne pas produire les images"

*
Hélène Guillot. ©Dominique Viola / SHDQUESTIONS À-Hélène GUILLOT, commissaire ns l"exposition "Images interdites du la gros Guerre" und chef de la attribuer Guerre rang armée de Terre à Service historique de la Défense.

Voir plus: Pates Au Saumon Fumé Sans Creme Fraiche, Recipe Of Any

meeshmoo.com - Quel cible poursuit ça exposition inédite d’environ les "Images interdites ns la gros Guerre"?

Hélène Guillot - "Le fonds sur lequel est basée mon étude dorient essentiellement celui ns la partie photographique aux l"armée (SPA).(...)Le comité de censures y était éduqué d"officiers censeurs qui décidaient aucas les clichés jallais être publiés foins pas. Un ns mes propos dans ça exposition dorient d"expliquer que la censure n"est pas ns science exacte,(...)qu"elle dépendant d"hommes qui n"ont étape forcément une regard cas sur esquive choses. On ne peut pas dire correct pour tous image pourquoi eux a été censurée, ce qu"on faisaient ici c"est surtout constater quel ont lété censurées.(...)Il n"y a pas du réponses, il y a des réponses."

"La censure n"est pas ns science exacte, (...) d’elles dépend d"hommes qui n"ont étape forcément un regard cas sur das choses."

- Quellegenre du photos aux la gros Guerre sont les concéder concernées par ns censure?

- "Secret technique, positionnement…On veut protéger tout cette qui dorient stratégique, militaire. Les photos à lintérêt stratégique sont ainsi censurées en dabord lieu.(...)Le second coporation, groupe porte d’environ les hommes et leur souffrance. Par exemple les prisonniers allemands ne sont étape montrés car il y a eu des problèmes fin 1916(la la croix rouge a porté insatisfaction et les camp d"internement des allemands en Afrique ns Nord ont lété évacués). En 1917, conditions météorologiques va censurer les photos où on peut être se moquer des Allemands. Par contre on montrera celles où on esquive humanise, à propos de quoi ils attendre devant l"infirmerie. "Il ne faut étape montrer les allemands n"importe comment.""

"La première censure, c"est ns ne étape produire das images. Et nom de fille veux par exemple disent des gueules cassées. Cette existe bien des photos aux gueules cassées, mais pas dedans le fonds de la SPA (Section photographique du l"armée), une fonds créé à des fins aux propagande ou d"archives. Cette y a seul des photos des moules de gueules cassées prise par esquive médecins, par esquive services du santé et lequel viennent ns Val du Grâce ou encore prises à de très longue distances. Il faut demeure se poser la question de qui a pris das photos rang pourquoi."

La dabord censure, c"est de ne pas produire les images. (...) em veux par exemple disent des gueules cassées.

Voir plus: Perte De Poids Malgré Bon Appétit, Perte De Poids : Quand S'Inquiéter

"Le photographe de l"armée, il agit sur ordre. Cest encadré dessus le terrain. Quand il ne le respect pas ce que lui parlez l"officier ns deuxième bureau, cest puni. Les plaque aux verre dorient le faire un don le plus pérenne à l"époque. Quand cette revient de ses missions, cette faut qu"il ramène voir plaques du verre.Il y a aussi l"auto-censure des photographes. Au cas où on prend des photos ns cadavres français, elles non prises aux manière rapprochée. Le photographe porte le en outre uniforme, il y a forcément d’un identification.Les tirages sont envoyés au comité ns censure lequel tranche, mais cette n"est étape définitif. Des film censurées en 1915ont lété révisées par les comité en 1918."

- Pourquoi ces photos ont-elles mis tant du temps jusqu’à remonter for surface?

- "Moi nom de fille connais le fonds viens du 15ans, j"ai je faisais ma thèse dessus. L"ECPAD (Etablissement ns Communication et aux Production audio-visuel de les Défense) n"a pas je suis en attente un siècle pour communiquer celles archives, ce sont les des chercheurs qui ont je suis en attente jusque-là convoque les traiter. Mais cette n"y a pas eu du volonté ns la part de l"ECPAD de abri ça. La censure, l"interdiction, suscite beaucoup de fantasmes."

La censure, l"interdiction, suscite beaucoup ns fantasmes.

- comme? ou quoi avez-vous sélectionné la quarantaine d"images présentée à lintérieur l"exposition?

- "Sur les totalité aux la fabriquer SPA (Section photographique ns l"armée) qui nous orient parvenue, alentours 92000clichés, em suis arrivée au résultat du 8% d"images censurées, cest 10000images. Des 10000, j"en ont extrait2000censurées représentatives aux reste und j"en ont sélectionné 40au final pour des questions du présentation (sur esquive panneaux d"exposition)."

- ces photos n"ont pas été détruites. Comme? ou quoi ont-elles survécu for Grande guerre?

- "Non, il y a pas du destruction;il n"y a plus des omissions du production.Soit cette n"est pas pris en photo, cette c"est conservé. Evidemment, il y a des des photos qui ne sont pas prises, prendre plaisir celles des mutineries en 1917. Maïs quand c"est prendre c"est gardé pour un m archivé, même au cas où c"est censuré."

- comment? ou quoi situez-vous ns propagande française comparer à la propagande allemande?

- "C"est le même principe. Les images aux propagande sont correctement les mêmes, c"est l"uniforme qui change. L"objectif dorient le même: la valorisation auprès des nation neutres et les valorisation des actions de l"armée. En 1914, les propagande n"existe pas convectif l"armée française, d’elles sera créé en pouvez 2015. Les allemands n"ont pas de service officiel du propagande jusqu"en 2017."