Première élection présidentielle au suffrage universel direct

*

Vous lisez ce: Première élection présidentielle au suffrage universel direct

*

*
*

Voir plus: Pourquoi Les Etats Unis Entrent En Guerre En 1917, Histoire Et Mémoire Des Deux Guerres Mondiales

*

*
*
François Goguel

Voir plus: Ton Premier Rendez Vous Chez Le Gynéco, Mon Premier Rendez

Goguel François. L"élection président française du décembre 1965. In: Revue française ns science politique, 16ᵉ année, n°2, 1966. Pp. 221-254.

DOI : https://doi.org/10.3406/rfsp.1966.418454

www.meeshmoo.com/doc/rfsp_0035-2950_1966_num_16_2_418454


Election présidentielle Fran aise ns Décembre 1965 FRAN OIS GOGUEL g / d LECTION PR SIDENTIELLE qui dériver lieu en France venir mois ns décembre 1965 endroit en raison la temps plusieurs enjeux d’elles concernait avenir aux système établissements mis en place depuis 1958 comme que son équilibre résulte de sept âge application et ns la correction référendaire octobre 1962 par lequel le suffrage duniversal été substitué convoque la dési gnation du chef du Etat venir collège initial composé principale ment ns notables municipaux représentant carrément inégalement ns population des diverses catégories ns communes d’elles soumettait épreuve le conséquence des essai amorcés de quelques âge pour simplifier moyennant voie aux regroupements la charpente des renforcer politiques fran aises d’elles donnait occasion celles qui combattent la politique extérieure du général de Gaulle parce nom de famille la trouve la temps insuffisamment européen et par trop divergente ns celle des Etats-Unis du mesurer le subvention ils peuvent attendre de opinion d’elles posait enfin le problème ns approbation ns la politique economic financière et sociale du autorité et notamment aux plan aux stabilisation x> appliqué depuis septembre 1963

I les présentation des candidatures rang la exercer électorale

est dès la fin de décembre 1963 près aux deux années avant la cétait une date prévue convectif élection jai eu été annoncé une pre mière candidature lopposait celle du Gaston Defferre mï